Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 7, 1922.djvu/240

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


grille, deux grands flambeaux de cire jaune allumés. Allégra porte une dalmatique. Thyra une tunique turquoise et corail. Les hommes en habit.



Scène PREMIÈRE


THYRA, ALLÉGRA, LEPAGE, OSTERWOOD, ARTACHEFF, CORNEAU, AUSTERSEN.

(Au lever du rideau, pendant qu’on sert les derniers plats du dîner, Allégra achève une danse.)

LEPAGE, (s’adressant au serviteur habillé à la grecque.)

Qu’est-ce que je bois, bougre d’asticot !… C’est très beau d’être servi dans du venise mais je voudrais savoir si c’est du bourgogne ou du bordeaux !…

(Allégra a terminé sa danse. On l’applaudit discrètement.)

ARTACHEFF.

Elle est admirable !


OSTERWOOD.

Elle est au moins intéressante !


LEPAGE, (maugréant.)

C’est l’abbaye de Thélème, en un peu mieux !


ARTACHEFF.

Quelle horreur !… Saignez-le !…


CORNEAU.

Donnez-moi une orange que je lapide ce sculpteur !…


LEPAGE.

Eh bien, mettons que c’est de l’Alma Tadema et n’en parlons plus…