Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 6, 1922.djvu/198

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


je n’aurais pas voulu manquer ce rendez-vous
pour rien au monde ! Nous serons bien seuls au moins


ELLE.


Tout seuls… à deux…



LUI.


Tout seuls… à deux…Mais votre ami ?


ELLE.


Tout seuls… à deux… Mais votre ami ?À l’autre bout
de Paris… Asseyez-vous, c’est ça, dans ce coin
préparé… mon dieu, oui, il était préparé,
je l’avoue… Voulez-vous une tasse de thé ?
Des gâteaux ? quelque chose ?


LUI.


Des gâteaux ? quelque chose ?Merci… tout à l’heure.
Je ne veux que vous regarder… en paix surtout…


ELLE.


Vous voyez là ?


LUI.


Vous voyez là ?Quoi ?


ELLE.


Vous voyez là ? Quoi ?Ce vase. Ce sont vos fleurs
d’hier. Je vous remercie. Elles sont d’un goût
exquis.


LUI.


exquis.Bah ! ce n’est rien cela… ou peu de chose !…


ELLE.


Mais si ; ce sont des roses… Vous aimez les roses ?
Les fleurs ?


LUI.


Les fleurs ?Aucune particulièrement,
mais je les trouve des amies indispensables.
Et j’aime en rencontrer dans les appartements
des autres, sur les cheminées, ou sur les tables…