Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 5, 1922.djvu/185

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dois lui apporter une réponse au sujet d’une commission dont elle m’a chargée… Enfin, je vais attendre le temps qu’il faudra.


L’INFIRMIÈRE.

Préférez-vous ici ou dans le jardin.


SUZON.

Oh ! ici… c’est presque gai, cette chambre… et pourtant je suis si triste de penser qu’elle dort là, abandonnée.


LOLETTE.

Qui est-ce qui parle ?


SUZON.

Ah ! nous l’avons réveillée…


LOLETTE.

C’est toi, Suzon ?


SUZON, (accourant vers le lit.)

Oui, c’est moi… Bonjour, ma pauvre chérie… Oh ! mais tu as très bonne mine… Voyez-moi ça !… Tu es toute rose.


LOLETTE, (se soulevant sur des tas de petits coussins empilés.)

Oui, je ne vais pas mal… Eh bien ! eh bien ?

(L’infirmière se retire.)


Scène II


LOLETTE, SUZON, puis L’INFIRMIÈRE


SUZON.

Eh bien… mais… c’est ce que je pensais. Ne te fais pas de mauvais sang… Nous avons bien pisté,