Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 4, 1922.djvu/193

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



POLICHE, (du haut de l’échelle.)

Tiens ! François !


FRANÇOIS.

Bonjour, monsieur Meireuil !

(Entre le gérant.)


Scène III


Les Mêmes, LE GÉRANT


LES DAMES.

Ah ! voilà le gérant !


POLICHE.

Monsieur, votre établissement a beau être fermé, nous vous demandons asile.


LE GÉRANT.

Je ne vous refuse pas asile… Mais l’établissement est fermé au public depuis cinq jours et il me serait impossible de vous faire servir quoi que ce soit…


LAUB.

Voyons, voyons, monsieur, ces dames ne seront pas exigeantes.


THÉRÉSETTE.

Ah ! non !


POLICHE.

Elles ne demandent qu’un ou deux fonds de bouteille et un peu de chocolat.