Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/188

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



NEKLUDOFF, la prenant.

Ah ! cela tombe bien… à merveille… Attendez, monsieur, ne vous retirez pas. Ceci nous intéresse peut-être tous les deux. (Il lit.) Chancellerie de sa Grandeur Impériale. Bureau des Grâces. Sur l'ordre de sa Grandeur Impériale, la nommée Catherine Maslowa est informée que Sa Grandeur Impériale ayant pris connaissance de sa requête a daigné changer la condamnation de vingt ans de travaux forcés encourue par elle, en celle d’un an de déportation dans un gouvernement quelconque des frontières de la Sibérie… C’est la grâce.


L'OFFICIER

Heureuse nouvelle pour vous, Excellence. Nous allons recevoir probablement la même communication aujourd’hui.


NEKLUDOFF

Oui, voilà le but atteint !… En même temps que je reçois cette nouvelle j’apprends le mariage de la déportée avec son compagnon de bagne Simonson… Elle va venir ici. Je vais lui notifier moi-même sa grâce… Auriez-vous l’obligeance de vérifier si vous en avez reçu communication ?


L'OFFICIER

Je vais aller chez l’intendant.


NEKLUDOFF

Je vous y rejoins tout à l’heure.

(L’officier se retire.)