Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/148

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



OUSTINOW.

Je mens !… Ah ! bien… elle est après nous toute la journée… les internes en témoigneront.


LA MASLOWA.

Lâche ! lâche ! Oh ! mais je ne veux pas qu’on croie ça !…


LE MÉDECIN, l'interrompant.

Chut !… Allons, ne criez pas… arrangez plutôt votre coiffure et ramassez les débris.


OUSTINOW, continuant.

C’est elle qui a commencé, chef… j’étais comme ça… je filtrais…


LE MÉDECIN.

Suffit… Allez, Oustinow, retournez à votre salle… et ne traînez plus dans les corridors. Toi, la petite mère, je te ferai partir d’ici.

(Il la regarde durement derrière ses grosses lunettes.)

MASLOWA, ramassant les débris tout en grommelant.

Ce n'est pas vrai… ce n’est pas vrai…



Scène IV


LE MÉDECIN. MASLOWA, l’Infirmière, FÉDOSIA


LE MÉDECIN, à l'infirmière qui revient avec Fédosia.

J’ai trouvé cette fille faisant du scandale ici.