Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/134

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




Scène V


LA MASLOWA, Les Prisonnières

UNE FEMME.

Qu’est-ce que c’était ?


UNE AUTRE FEMME.

Eh bien, pourquoi était-on venu te chercher ?…


UNE DÉTENUE.

Qui était-ce ?… On a dit à la chapelle que c’était quelqu’un qui voulait te parler.


TOUTES.

Qui ?

(On entoure la Maslowa.)

MASLOWA, toujours fixe et hagarde.

Quelqu’un… Un type que j’ai aimé autrefois.


LA BEAUTÉ.

Eh ben ! tu en as de la chance ! Quelqu’un d’important alors, puisqu’on l’a laissé entrer ici.


MASLOWA.

Un prince.


LA VIEILLE.

Oh ! bien, ma petite, tu vas être tirée d’affaire, maintenant.


LA BOSSUE.

Il saura bien te faire sortir d’ici… Aux gens riches tout est possible…