Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/102

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ACTE TROISIÈME


LA PRISON DES FEMMES

La prison des détenues à Moscou. Une grande salle carrée, nue. Le plafond en voûte. Une énorme grille au fond à droite sépare cette salle du dortoir qu’on aperçoit en enfilade avec ses couchettes. — Une fenêtre grillée à gauche, une grande porte arquée à gauche, une petite en fer à droite. Des groupes de détenues debout et sur des bancs. Au lever du rideau, quatre femmes entourent la Maslowa. Près de la fenêtre, une détenue crie au dehors, par les barreaux. La plupart sont étendues par terre sur une couverture, ou assises sur des petites caisses en bois, qui contiennent leurs gobelets et leurs nippes.



Scène PREMIÈRE

LA MASLOWA. LA VIEILLE DÉTENUE, Plusieurs femmes, LA BEAUTÉ, LA GRANDE ROUSSE, LA GARDE-BARRIÈRE, LA BOSSUE, UN ENFANT, LA KORABLEWA, FÉDOSIA, Un gardien.



LA GRANDE ROUSSE, criant à travers les barreaux.

As-tu fini, vieux dégoûtant ?


LA VIEILLE, s’adressant à la grande rousse.

Tais-toi, idiote !