Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 1, 1922.djvu/233

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ACTE III

Un parc en fête, le soir. — La scène représente une rotonde bordée de lauriers. — À gauche, sous de grands peupliers qui sentent le frais, une estrade de campagne dressée pour recevoir des musiciens. — Le vent secoue des lampions rouges et verts dans les arbres. — De nombreuses petites allées aboutissent au carrefour. — Au lever du rideau, Grand’mère montre la propriété à des gens quelconques, en tenue provinciale des dimanches. Ce sont des voisins assurément, certains ont l’air de villageois.


Scène PREMIERE


GRAND’MÈRE, Ses Invités, MARTHE, MAXIME.


GRAND’MÈRE.

Voilà l’endroit où vous allez danser tout à l’heure, dès que les musiciens seront là. Ici, l’allée qui mène au bassin… De ce côté, la pelouse, jusqu’à la maison… vous voyez.


UN INVITÉ.

Oh ! c’est très grand.


UN AUTRE.

Je connaissais déjà le parc pour l’avoir visité quand les les directeurs de l’entrepôt l’habitaient.