Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 1, 1922.djvu/188

Cette page a été validée par deux contributeurs.



RENÉ.

Je voudrais rentrer… Je m’ennuie en bas…


TROISIÈME BONNE, (à sa voisine.)

Ah ! tu n’as pas entendu… un cri !…


DEUXIÈME BONNE.

Non !… c’est des imaginations…


PREMIÈRE BONNE.

Allons, descendez avec moi… On va regarder l’herbier du salon… Vous n’avez pas besoin d’avoir peur, mon petit… Il n’y a de danger pour personne, allez… Tout à l’heure, vous irez embrasser votre grand frère… Allons, venez…

(Elle sort en entraînant René. — Un temps. Les deux bonnes se détachent de la porte.)

DEUXIÈME BONNE.

C’est long !


TROISIÈME BONNE.

Tu iras à la musique, au Jardin zoologique, à cinq heures ?


DEUXIÈME BONNE.

Peut-être.


TROISIÈME BONNE.

Ce n’est pas gai pour un dimanche, hein ?