Ouvrir le menu principal

Page:Bastiat - Proudhon - Interet et principal, Garnier, 1850.djvu/9

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



INTÉRÊT ET PRINCIPAL.
_____


Discussion sur l’Intérêt du Capital entre M, Proudhon et M. Bastiat




La Voix du Peuple publiait dans son numéro du 22 octobre 1849 la lettre suivante :


CAPITAL ET RENTE.


A M. F. BASTIAT.


Monsieur,

Tous les principes d’économie sociale que vous avez propagés avec un talent si remarquable concluent forcément, inévitablement, à l’abolition de l’intérêt ou de la rente. Curieux de savoir par quelle étrange contradiction votre logique, toujours si vive et si sûre, reculait devant cette conclusion définitive, j’interrogeai votre pamphlet intitulé : Capital et Rente, et je m’aperçus, avec une surprise mêlée de joie, qu’il n’y avait plus entre vous et nous que l’épaisseur d’une simple équivoque.

Cette équivoque porte tout entière sur la confusion de deux