Ouvrir le menu principal

Page:Bastiat - Proudhon - Interet et principal, Garnier, 1850.djvu/42

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


devenir gratuit à son tour : c’est-à-dire que le formage, au lieu d’être la redevance payée au propriétaire non exploitant, serait la compensation du produit entre les terres de qualité supérieure et les terre ? de qualité inférieure : ou, pour mieux dire, il n’y aurait plus, en réalité, ni fermiers ni propriétaires, il y aurait seulement des laboureurs et des vignerons, comme il y a des meuniers et des mécaniciens.

Voulez-vous une autre preuve de la possibilité de ramener, par le développement des institutions économiques, tous les capitaux à la gratuité ?

Supposons qu’au lieu de ce système d’impôts, si compliqué, si onéreux, si vexatoire, que nous a légué la féodalité nobiliaire, un seul impôt soit établi, non plus sur la production, la circulation, la consommation, l’habitation, etc. ; mais, comme la justice l’exige et comme le veut la science économique, sur le capital net afférent à chaque individu. Le capitaliste perdant par l’impôt autant ou plus qu’il ne gagne par la rente et l’intérêt, serait obligé ou de faire valoir par lui-même ou de vendre : l’équilibre économique, par cette intervention si simple, et d’ailleurs inévitable du fisc, se rétablirait encore.

Telle est, en somme, la théorie du Socialisme sur le capital et l’intérêt.

Non-seulement nous affirmons, d’après cette théorie qui d’ailleurs nous est commune avec les économistes, et sur la foi du développement industriel, que telle est la tendance et la portée du prêt à intérêt ; nous prouvons encore, par les résultats subversifs de l’économie actuelle, et par la démonstration des causes de la misère, que cette tendance est nécessaire, et l’extinction de l’usure inévitable.

En effet, le prix du prêt, loyer de capitaux, intérêt d’argent, usure, en un mot, faisant, comme il a été dit, partie intégrante du prix des produits, et cette usure n’étant pas égale pour tous, il s’ensuit que le prix des produits, composé qu’il est de salaire et d’intérêts, ne peut pas être acquitté par ceux qui n’ont pour le payer que leur salaire et point d’intérêt ; en sorte que, par le fait de l’usure, le travail est condamné au chômage et le capital à la banqueroute.