Ouvrir le menu principal

Page:Bastiat - Proudhon - Interet et principal, Garnier, 1850.djvu/151

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cette conversion suppose un bénéfice (agio, intérêt, etc.), puisque, par l’hypothèse et d’après la théorie de l’intérêt, la terre et les maisons ne se prêtent pas pour rien, les capitaux pour rien, la garantie et la considération de l’entrepreneur pour rien. Admettons, suivant les règles ordinaires du commerce, que le bénéfice soit 10 p. 100.

À qui se fera la vente des produits de A ? Nécessairement à B, C, D, etc., travailleurs : puisque la société tout entière se compose de A, propriétaire-capitaliste-entrepreneur, et de B, C, D, etc., travailleurs salariés, hors desquels il n’y a personne. Voici comment s’établit le compte :


3. Les Suivants à Marchandises générales :

B, mes ventes à lui faites dans le courant de l’année, 1,100 fr.

C, — — — 1,100 fr.

D, — — — 1,100 fr.

E, — — — 1,100 fr.

F, — — — 1,100 fr.

G, — — — 1,100 fr.

H, — — — 1,100 fr.

I, — — — 1,100 fr.

K, — — — 1,100 fr.

L, — — — 1,100 fr.

-----------

Total.   11,000 fr.


La vente terminée, reste à faire l’encaissement des sommes dues par les acheteurs. Nouvelle opération que le comptable couche sur son livre, en la façon ci-après :


4. Doit Caisse aux Suivants :

à B, son versement en espèces pour solde de son compte au 31 décembre. 1,100 fr.

à C, — — — 1,100 fr.

à D, — — — 1,100 fr.

a E, — — — 1,100 fr.

a F, — — — 1,100 fr.

a G, — — — 1,100 fr.

a H, — — — 1,100 fr.

à I. — — — 1,100 fr.

à K, — — — 1,100 fr.

à L, — — — 1,100 fr.

-----------

Somme égale.   11,000 fr.