Ouvrir le menu principal

Page:Bastiat - Proudhon - Interet et principal, Garnier, 1850.djvu/150

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



COMPTES

D'entre A, propriétaire-capitaliste-entrepreneur, et B, C, D, E, F, G, H, I, K, L, travailleurs salariés.


CHAPITRE PREMIER.
Compte et résumé des opérations personnelles à A, propriétaire-capitaliste-entrepreneur.

A l'ouverture du compte, A commence sa spéculation avec un capital que je suppose de 10,000 fr. Cette somme forme sa mise de fonds; c'est avec cela qu'il va travailler et entamer des opérations de commerce. Cet acte d'installation de A s'exprime de la manière suivante :


1. Caisse doit à A :

1er janvier, compte de capital 10,000 fr.


Le capital formé, que va faire A ? Il louera des ouvriers, dont il payera les produits et services avec 10,000 fr.; c'est-à-dire qu'il convertira ces 10,000 fr. en marchandises, ce que le comptable exprime comme suit:


2. Marchandises générales à Caisse :

Achat au comptant, ou par anticipation, des produits de l'année courante, des travailleurs ci-après dénommés :


De B, x (journées de travail ou produit) : ensemble 1,000 fr.

De C, 1,000 fr.

De D, 1,000 fr.

De E, 1,000 fr.

De F. 1,000 fr.

De G, 1,000 fr.

De H, 1,000 fr.

De I, 1,000 fr.

De K, 1,000 fr.

De L, 1,000 fr.

-----------

_____________ Total. 10,000 fr.


L'argent converti en marchandises, il s'agit, pour le propriétaire-capitaliste-entrepreneur A, de faire l'opération inverse, et de convertir ses marchandises en argent. Cette