Ouvrir le menu principal

Page:Barrès - La Colline inspirée, 1913.djvu/133

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE VI


PROCESSION DU 8 SEPTEMBRE


Ces confidences singulières des frères Baillard ne tardèrent pas à glisser le long des pentes de la colline, et l’on se répétait dans les villages que Léopold allait dire des choses extraordinaires le jour de la fête de Sion, qui a lieu, chaque année, pour la Nativité de la Vierge.

Ce jour-là, au temps des ducs, c’était une fête nationale, organisée et présidée par les pouvoirs publics. Les notables de Vézelise invitaient le sieur Curé et les Révérends Pères Minimes et Capucins, et enjoignaient aux corps de métiers d’assister, chacun sous leur bannière, à la procession, pour obtenir de Dieu un temps favorable aux fruits de la terre et pour porter à Notre-Dame de Sion un