Ouvrir le menu principal

Page:Barrès - La Colline inspirée, 1913.djvu/131

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de la chapelle. Les trois Baillard remercièrent à haute voix la Vierge de la profusion des grâces qu’ils avaient trouvées à Tilly, et de les avoir choisis pour être sur cette colline les apôtres du règne de l’Esprit.

C’est ainsi qu’aux jours de jadis, ici même, les chevaliers revenus de la croisade, et dont les dames pouvaient croire que leurs prières les avaient soutenus, racontaient, sous de beaux regards émerveillés, les prodiges et les profits de leur expédition, tout en buvant force hanaps, puis dévotement priaient Notre-Dame de Sion, ayant derrière eux un démon narquois.