Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol2.djvu/94

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




CHAPITRE XIV


ARJOUNA LANCE SON ASTRA


Argument : Poussé par Krishna, Arjouna lance son astra. Description des deux astras. Intervention de Nàrada et de Vyàsa, qui reproclient aux deux guerriers d’avoir donné naissance à ces astras.


670. Vaiçampâyana dit : Dès le début, le Dâçârhien, comprenant, à ses gestes, ce que le fils de Drona voulait faire, dit à Arjouna :

671. « Arjouna, Arjouna, c’est maintenant, ou jamais, le moment de produire cet astra divin, dont Drona t’a enseigné l’usage, ô Bharatide.

672. Pour protéger tes frères et toi-même, lance dans la bataille, ô Bharatide, l’astra qui détourne les astras. »

673. Ayant entendu ces paroles de Keçava, le fils de Pândou, tueur des héros ennemis, se hâta de descendre de son char, muni de son arc et de ses flèches.

674. Ayant d’abord souhaité le bonheur au fils de Drona et, immédiatement après, (se l’étant également souhaité) à lui-même ainsi qu’à tous ses frères, le tourmenteur des ennemis,

675. Après avoir rendu hommage à toutes les divinités et aux gourous, et médité sur Çiva, dit : « Que l’astra soit apaisé par l’astra. »