Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol2.djvu/406

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




CHAPITRE XXXVI


DISCOURS DE VYÂSA


Argument : Vyâsa rapporte les instructions données par Manou aux siddhas, sur ce que l’on doit faire et éviter, sur les aliments dont on doit s’abstenir, et sur les personnes qui sont dignes ou indignes de recevoir des dons.


1292. Youdhishthira dit : Ô mon grand oncle, dis-moi ce qui peut être mangé et ce qui ne doit pas l’être ; (dans quels cas) il est recommandé de donner, (et ce qu’on entend) par une personne digne ou indigne de recevoir des dons.

1293. Vyâsa dit : À ce sujet aussi, on raconte une ancienne légende, dont l’objet est la conversation (suivante, qui eut lieu entre les siddhas et Manou, le maître des créatures (Prajâpati).

1294. Jadis, des rishis accomplis dans leurs vœux, s’étant approchés (du siège sur lequel) était assis le tout puissant maître des créatures, l’interrogèrent sur le devoir, (en ces termes) :

1295. « Comment doit être la nourriture ? Comment (peut-on reconnaître qu’une personne) est digne de recevoir des dons ? Comment les dons (doivent-ils être faits) ? Comment (doit-on se livrer à) l’étude et à l’ascétisme ? Dis-nous, ô maître des créatures, tout ce qu’il faut faire ou ne pas faire . »