Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol2.djvu/388

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




CHAPITRE XXXIII


RÉCIT RELATIF À L'EXPIATION


Argument : Youdhishthira réitère l’exposé de ses motifs de désespoir. Vyâsa, en continuant à le calmer, lui explique que ceux qui sont morts, ont été tués par le destin et non par lui. Il l’engage à se consoler, à offrir des sacrifices et à remplir ses devoirs de roi.


1160. Youdhishthira dit : Les fils, les petits-fils, les pères, les beaux-pères, les gourous, les oncles maternels et les grands-pères ont été tués,

1161. Ainsi que de magnanimes kshatriyas, des alliés, des amis, des compagnons, les fils des sœurs et des parents, ô grand oncle.

1162. Ambitieux de la royauté, ô grand oncle, j’ai, à moi seul, fait massacrer de nombreux rois originaires de différents pays.

1163. Après avoir fait tuer de tels maîtres de la terre, constamment attachés à leurs devoirs, des héros qui, à plusieurs reprises, avaient bu le soma, quel sera mon sort, ô ascète ?

1164. Maintenant, je brûle sans cesse (de terreur), en réfléchissant que cette terre a été privée de ces fameux rois, (semblables à des) lions.

1165. Je suis dévoré de chagrin, ô grand-père, ayant été témoin du meurtre de mes parents et ayant vu tuer