Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/43

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
46
L’ÉROTOMANIE

longue durée, et nous le voyons aujourd’hui dans un état plus fâcheux que jamais.

Nous sommes donc forcés, à notre grand regret, de formuler ici un pronostic des plus graves et nous avons tout lieu de craindre que cette révolution aboutira comme dernier terme à la démence, dont quelques symptômes semblent déjà se montrer. Ce pronostic s’est malheureusement réalisé plus tard.


À côté de ces formes absolument pures, absolument chastes de la folie amoureuse, il est d’autres aberrations plus graves dont je vous parlerai prochainement ; mais d’abord je veux vous soumettre quelques considérations préliminaires.

Il est une heure solennelle, qui sonne presque toujours dans la vie d’un aliéniste arrivé à une certaine notoriété, c’est celle