Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/148

Cette page a été validée par deux contributeurs.
151
LES INTERVERTIS

se sent femme vis-à-vis d’un autre homme, une femme se sent homme vis-à-vis d’une autre femme.

C’est l’histoire de cette anomalie que Westphal a signalée il y a quelques années, sous le nom de Instinct sexuel interverti ou sexualité contraire.

Le véritable auteur de cette description est un haut fonctionnaire hanovrien, Carl Heinrich Ulrichs, qui, sous le pseudonyme de Numa Numantius, a raconté sa propre histoire. Il a formulé à cet égard une théorie fort ingénieuse. Il suppose que de temps en temps, par une méprise du Créateur, une âme de femme se trouve incluse dans le corps d’un homme. Doctrine fort orthodoxe, car on sait que les théologiens admettent que c’est au quatrième jour de la vie intra-utérine que l’âme vient habiter le corps ; jusque-là le fœtus est un corps sans âme.