Page:Bérillon - La psychologie de la race allemande, 1917.djvu/66

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
64
docteur edgar bérillon

très accentuée dans le domaine psychologique aussi bien que dans le domaine moral. Elles sont également l’expression d’une solidarité et d’une complicité de race, exaltées par l’éducation sociale et par un ensemble de suggestions systématiques.

De ces caractères objectifs, si les uns sont susceptibles de provoquer le sentiment de la répulsion et du dégoût, il en est d’autres qui doivent également inspirer la défiance. Ils justifient, à l’égard des individus de race allemande, l’organisation préventive et durable d’un certain nombre de mesures d’exclusion et d’élimination.

Dans tous les cas, il ne me paraît pas excessif d’avoir à leur égard l’opinion que le policeman, dans une comédie de Shakespeare, exprime au sujet des voleurs :

Et, quant à cette espèce de gens, le moins que vous pourrez avoir affaire à eux, ce sera le mieux !



paris. — imprimerie chaix (succursale b), 11 boulevard saint-michel. 756-17.