Ouvrir le menu principal

Page:Béranger - Chansons anciennes et posthumes.djvu/654

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE CHAPELET DU BONHOMME


Air :


Sur le chapelet de tes peines,
Bonhomme, point de larmes vaines.
— N’ai-je point sujet de pleurer ?
Las ! mon ami vient d’expirer.
— Tu vois là-bas une chaumine :
Cours vite en chasser la famine ;

Et perds en route, grain à grain,
Le noir chapelet du chagrin.

bis.