Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/80

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Il tombe après avoir fait rage
Contre les peuples maladroits
Qui, du trône écartant l’orage,
Pour l’affermir bornent ses droits.
À réfuter maint philosophe
Ses canons étaient toujours prêts.
                Vite un congrès !
                Deux, trois congrès !
                Quatre congrès !
        Cinq congrès ! dix congrès !
Princes, vengez ce bon Christophe,
Roi digne de tous vos regrets.

Malgré la trinité royale,
Malgré la sainte Trinité [1],
Notre nation déloyale
A proclamé sa liberté.
Pour l’Esprit-Saint quelle apostrophe,
Lui qui dicte tous vos décrets !
                Vite un congrès !
                Deux, trois congrès !
                Quatre congrès !
        Cinq congrès ! dix congrès !
Princes, vengez ce bon Christophe,
Roi digne de tous vos regrets.

Avec respect traitez l’Espagne :
Votre maître y perdit ses pas.
Naple est un pays de cocagne ;

  1. Dans les actes de la Sainte-Alliance, présidée par le mystique Alexandre, la Trinité et le Saint-Esprit étaient toujours invoqués.