Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/79

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LA MORT
DU ROI CHRISTOPHE

OU
NOTE PRÉSENTÉE PAR LA NOBLESSE D’HAÏTI
AUX TROIS GRANDS ALLIÉS
DÉCEMBRE 1820
Air : La Catacoua (Air noté )


Christophe est mort, et du royaume
La noblesse a recours à vous.
François, Alexandre, Guillaume,
Prenez aussi pitié de nous.
Ce n’est point pays limitrophe,
Mais le mal fait tant de progrès !
                Vite un congrès [1] !
                Deux, trois congrès !
                Quatre congrès !
        Cinq congrès ! dix congrès !
Princes, vengez ce bon Christophe,
Roi digne de tous vos regrets.

  1. On sait combien de congrès avaient déjà été tenus par les souverains et leurs ministres.