Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/40

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Que près du mien, telle est mon espérance,
Pour la patrie, admirant mon amour,
        Le voyageur répète un jour :
        Honneur aux enfants de la France !