Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/296

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

                        DEUXIÈME GRENADIER.
        Notre sang paya tous leurs grades ;
        Heureux qu’il nous en reste encor !
        Quoi ! la Gloire fut en personne
        Leur marraine un jour de combat s,
        Et le parrain on l’abandonne !
Vieux grenadiers, suivons un vieux soldat.

                        PREMIER GRENADIER.
        Après vingt-cinq ans de services
        J’allais demander du repos.
                        DEUXIÈME GRENADIER.
        Moi, tout couvert de cicatrices,
        Je voulais quitter les drapeaux ;
        Mais, quand la liqueur est tarie,
        Briser le vase est d’un ingrat.
        Adieu, femme, enfants et patrie !
Vieux grenadiers, suivons un vieux soldat.

                              ENSEMBLE.
Vieux grenadiers, suivons un vieux soldat,
                Suivons un vieux soldat.