Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/157

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Vole, et, bientôt reporté dans Athènes,
Reviens braver et tyrans et vautours.
À tant de rois dont le trône chancelle,
D’un peuple libre apporte encor les cris.
Bois dans ma coupe, ô messager fidèle !
Et dors en paix sur le sein de Nœris.