Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/154

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Que sur la droite du pactole
Intrigue et ruse vont puisant ;
Tandis qu’une noble industrie
Puise à gauche, et de toute part [1]
Reverse à flots sur la patrie
Un or dont le pauvre a sa part.

                Lise à l’oreille
                    Me conseille ;
Cet oracle me dit tout bas :
Chantez, monsieur, n’écrivez pas.

Ainsi mon oracle m’inspire,
Puis ajoute ce dernier point :
Des distances l’amour peut rire ;
L’amitié n’en supporte point.
Riche de votre indépendance,
Chez Laffitte toujours fêté,
En trinquant avec l’opulence
Vous boirez à l’égalité.

                Lise à l’oreille
                    Me conseille ;
Cet oracle me dit tout bas :
Chantez, monsieur, n’écrivez pas.

  1. On sait ce qu’étaient la gauche et la droite de la Chambre à cette époque.