Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/85

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


solument. Sur cet article, il n’est pas coupable. C’est elle qui a pris cette résolution sans la lui communiquer, ou si elle l’a fait, ce n’était que très-indirectement. Ce n’est que d’hier qu’il a eu connaissance de ses projets, par quelque lettre ou message ; et c’est positivement ce qui l’a engagé à se déclarer sur-le-champ, de tout avouer à son oncle, de réclamer ses bontés, pour mettre fin à une aventure qui était cachée depuis si long-temps. »

Emma commença à mieux entendre.

« J’attends une lettre de lui sous peu de jours, continua madame Weston ; il me dit, en partant, qu’il m’écrirait bientôt, et promit de me donner des détails qu’il n’était pas en son pouvoir, vu le peu de temps qu’il avait à rester, de me communiquer alors. Il faut donc attendre cette lettre. Elle pourra atténuer ses torts ; elle rendra sans doute