Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/242

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.







CHAPITRE LI.


Tous les amis de madame Weston furent enchantés d’apprendre qu’elle était accouchée heureusement ; et ce qui augmenta encore la satisfaction d’Emma, ce fut de savoir qu’elle avait donné le jour à une fille. Elle avait toujours souhaité qu’il existât une demoiselle Weston. Ce n’était pas qu’elle eût l’intention de faire un mariage avec un des fils de sa sœur, mais parce qu’elle savait que le père et la mère désiraient avoir une fille. Ce serait une grande consolation pour madame Weston, à mesure quelle avancerait en âge. Dans dix ans, il pouvait aussi devenir plus vieux ; et il aurait alors le plaisir de voir au coin de son feu une petite babillarde sauter et l’amuser par ses petits