Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/237

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Wright n’en fait pas grand cas. Elle lui avait promis une recette, et ne la lui a jamais envoyée. »

« J’ai rencontré Larkins, continua M. Elton, lorsque j’arrivai à Donwell, et il me prévint que je ne trouverais pas son maitre à la maison ; mais je ne l’ai pas cru. Il paraissait de mauvaise humeur. Il ignorait ce qu’avait son maître depuis un certain temps, mais il devait lui être arrivé quelque chose d’étrange, car il avait bien de la peine à lui arracher une parole. Je n’avais rien à faire avec Larkins ; mais il était de la plus grande conséquence que je visse Knightley aujourd’hui. Et ce n’est pas peu désagréable d’avoir essuyé tant de chaleur pour rien. »

Emma sentit que ce qu’elle avait de mieux à faire, c’était de s’en retourner à la maison. Il était très-probable qu’il l’attendait ; et qu’en s’en allant à Hart-