Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/204

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Impossible, M. Weston devait venir la reprendre dans la soirée.

« J’aimerais mieux causer avec vous, répliqua-t-il ; cependant, comme il paraît que c’est un acte de justice, il faut s’y soumettre. »

Il commença, mais s’arrêta presque sur-le-champ pour dire : « Si l’on m’eût offert, il y a quelques mois, une lettre de ce Monsieur à sa belle-mère, Emma, elle ne vous eût pas été si indifférente. »

Il poursuivit un peu plus loin, lisant tout bas, observa en souriant. « Ah ! voici un beau compliment pour servir de préface ; mais c’est sa manière ; le style d’un homme ne convient pas à un autre. Il ne faut pas être sévère. »

« Il me paraît naturel, ajouta-t-il ensuite, de faire mes réflexions tout haut, à mesure que j’en trouverai l’occasion. En le faisant, je sentirai que je suis près de vous. Ce sera autant de