Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/154

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


commettre des actions dont j’aurai toujours honte ; j’ai cédé à la tentation de dire et de faire des choses qui peuvent m’exposer à des conjectures désagréables ; mais je n’ai aucune raison de regretter de n’avoir pas été initiée plus tôt dans le secret. »

« Emma, s’écria-t-il avec véhémence, est-ce bien là votre position ? » Mais radoucissant sa voix : « Non, non, je vous entends. Excusez-moi. Je suis enchanté que vous en puissiez dire autant. Il ne mérite pas qu’on le regrette. Et dans peu, je suis persuadé qu’il ne sera pas nécessaire d’avoir autant de jugement que vous, pour être convaincu de cette vérité. Heureusement pour vous, vos affections n’ont pas été irrévocablement engagées ! J’avoue que, d’après votre conduite, je n’ai jamais pu connaître vos véritables sentimens pour lui. J’étais seulement certain que