Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T4.djvu/105

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


clair que le jour que c’était de lui que je parlais. »

« Pas tout-à-fait, dit Emma, avec un calme apparent ; car tout ce que vous me dites alors, semblait regarder une autre personne. Je pourrais presque certifier que vous aviez désigné M. Frank Churchill. Je suis sûre que le service qu’il vous a rendu, en vous protégeant contre les Bohémiens, suffisait pour… »

« Oh ! mademoiselle Woodhouse, vous oubliez… »

« Ma chère Henriette, je me souviens parfaitement de ce que je vous dis à cette occasion. Je vous assurai que l’attachement que vous aviez pour lui, ne me surprenait nullement, après le service qu’il vous avait rendu. Vous en convîntes, et exprimâtes avec chaleur combien vous en étiez reconnaissante. J’ai tout cela présent à la mémoire. »