Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/565

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


elle prendra la chose, et si elle change de couleur. »

Il se rendit sur-le-champ auprès d’elle, et Emma le vit lui parler ; mais comme il s’était très-maladroitement mis devant mademoiselle Fairfax, elle ne put absolument rien découvrir.

Avant qu’il revînt à sa place, il la trouva occupée par madame Weston.

« C’est le privilège des grandes assemblées, dit-elle, de pouvoir s’approcher de tout le monde, et de dire tout ce qu’on veut. Ma chère Emma, il y a long-temps que je meurs d’envie de causer avec vous. Je viens de faire des découvertes et de former des plans tout à fait comme vous. Il faut que je vous en parle tandis que j’y pense. Savez-vous comment mademoiselle Bates et sa nièce sont venues ici ? »

« Comment ! elles ont été invitées. Est-ce qu’elles ne l’ont pas été ? »