Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/532

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« Mais, papa, vous ne désirez pas que je revienne avant d’être fatiguée ? »

« Oh ! non, ma bonne amie ; mais vous le serez de bonne heure. Il y aura beaucoup de monde parlant à la fois ; vous n’aimerez pas tout ce bruit-là. »

« Mais, mon cher monsieur, dit madame Weston, si Emma s’en retourne de bonne heure, ce sera dissoudre l’assemblée. »

« Si cela arrive, il n’y aura pas grand mal, dit M. Woodhouse. Le plus tôt qu’une partie finit, c’est toujours le mieux. »

« Mais vous ne faites pas attention à ce que les Cole en penseront ; ils seront sans doute offensés de voir Emma se retirer immédiatement après le thé. Ce sont de bien bonnes gens, et n’ont pas de prétentions ; et cependant ils ne pourront s’empêcher de sentir que quelqu’un qui est si empressé de les