Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/428

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« Vous la croyez timide, je ne le vois pas. »

« Ma chère Emma, dit-il, en quittant sa chaise pour en prendre une autre plus près d’elle, vous n’allez pas me dire, du moins je l’espère, que vous n’avez pas passé une soirée agréable. »

Oh ! non. J’ai eu le plaisir de persévérer à faire des questions, et je me suis amusée à penser combien peu d’information j’ai reçu par les réponses qu’on me faisait. »

« Je me suis trompé, fut sa seule réponse. »

Je pense que tout le monde a dû bien s’amuser, dit tranquillement monsieur Woodhouse, du moins moi. J’ai seulement trouvé une fois qu’il y avait trop de feu, mais alors j’ai retiré un peu ma chaise, très-peu, et je n’en ai plus été incommodé. Mademoi-