Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/323

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pouvoir convenablement lui répondre. Elle se contenta de lui lancer un regard si sévère, qu’elle espéra qu’il rentrerait en lui-même : en même temps elle quitta le sofa, et fut s’asseoir à côté de sa sœur. Elle n’eut pas le temps de s’apercevoir comment M. Elton avait pris la correction, à cause d’un nouvel incident : ce fut la rentrée de M. Jean Knightley, qui venait d’examiner quel temps il faisait, et qui les informa que la terre était couverte de neige ; qu’il en tombait encore à gros flocons ; que cette neige était poussée par un vent très-fort : il finit par ses paroles adressées à M. Woodhouse :

« Vous commencez vos engagemens d’hiver avec beaucoup de courage, Monsieur. Voilà du nouveau pour vos chevaux et votre cocher, de voyager à travers une tempête de neige ! »