Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/319

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.







CHAPITRE XV.


M. Woodhouse fut bientôt disposé à prendre du thé, et quand il l’eut pris, il désira s’en retourner, et ses trois compagnes eurent beaucoup de peine à lui faire prendre patience jusqu’à l’arrivée des messieurs.

M. Weston causa beaucoup, il n’était jamais pour les séparations prématurées. Enfin M. Elton, radieux, fit son entrée au salon. Madame Weston et Emma étaient assises sur un sofa ; il les joignit, et sans trop d’invitation, il se plaça entre elles.

Emma, animée par l’amusement que lui procurait l’idée de l’arrivée de M. Frank Churchill, était portée à oublier l’inconséquence de sa conduite, et à le traiter comme de cou-