Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/306

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


lait avait été épuisé de manière à ce qu’il eût été maladroit à elle de le renouveler. Il est bon de remarquer ici, que, quoiqu’Emma eût formé la résolution de ne jamais se marier, il y avait néanmoins dans le nom de Frank Churchill quelque chose qui l’intéressait vivement. Elle avait souvent pensé, particulièrement depuis le mariage de son père avec mademoiselle Taylor, que si jamais elle se mariait, il était le seul homme qui pût convenir à son âge, à son caractère et à sa condition. Il semblait, par la relation qui existait entre ces deux familles, qu’il lui appartenait de droit. Elle était certaine que tous ceux qui connaissaient les deux familles avaient déjà pensé à ce mariage. Elle ne faisait aucun doute que monsieur et madame Weston n’y eussent songé ; et quoiqu’elle n’eût aucune intention de changer sa situa-