Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/272

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Il s’arrêta ; et radoucissant son ton, il ajouta avec une froide causticité : Si M. Perry veut m’enseigner le moyen de conduire une femme et cinq enfans à cent trente milles de Londres, à aussi bon marché et aussi commodément qu’à quarante, je préférerais, comme lui, Cromer à South-End.

« C’est bien dit, c’est bien dit, s’écria M. Knightley ; on doit considérer cela. Mais, Jean, je ne crois pas qu’il y ait aucune difficulté à exécuter le projet dont je vous ai parlé de changer le sentier vers Langham, en tournant un peu à droite, de manière à ce que la prairie de la maison ne soit pas traversée. Je ne l’entreprendrais pas, si cela incommodait le moins du monde les habitans d’Highbury, mais vous vous souvenez de la ligne que décrit ce sentier ? Au reste, la meilleure manière de prouver mon assertion, est