Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/265

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


je vous en priais, consulter M. Wingfield avant notre départ. »

« Ma chère Isabelle, s’écria-t-il vivement, je vous prie de ne pas faire attention à ma mine. Contentez-vous de médicamenter, de mitonner vos enfans, ainsi que vous-même, et permettez-moi d’avoir la mine qui me plait. »

« Je n’ai pas bien compris ce que vous disiez à votre frère, s’écria Emma, concernant votre ami Graham, et l’intention qu’il avait de faire venir d’Écosse un gérant pour ses nouvelles propriétés. Réussira-t-il ? Le vieux préjugé ne l’emportera-t-il pas ? »

Elle continua à parler de cette manière et avec succès, jusqu’à ce que forcée de tourner son attention vers son père et sa sœur, elle n’eût rien de pis à entendre que les questions qu’elle faisait sur mademoiselle Fairfax. Ce-