Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/259

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


encore informée de M. Perry, et cependant il ne vous a jamais oubliée. »

« Oh ! le Bon M. Perry, comment se porte-t-il, papa ? »

« Assez bien, mais pas tout à fait bien, il m’a souvent dit qu’il était billieux, mais qu’il n’avait pas le temps de se soiguer, ce qui est horrible ; mais tout le pays en a besoin. Je ne crois pas qu’il existe nulle part un homme qui ait autant de pratiques que lui. Mais aussi il est impossible de trouver un plus habile homme. »

« Et madame Perry, et ses enfans comment se portent-ils ? grandissent-ils ? »

« J’ai beaucoup de considération pour M. Perry ; Je me flatte qu’il viendra bientôt ici. Il sera si content de voir mes enfans. »

« J’espère que nous l’aurons demain, car j’ai à lui faire une ou deux ques-