Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/253

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vingt et un ans n’ait pas un peu rapproché le mien du vôtre ? »

« Oui, un peu. »

« Mais pas assez cependant pour me donner la chance d’avoir raison, lorsque vous ne pensez pas comme moi. »

« J’aurai toujours sur vous l’avantage de seize ans d’expérience, et celui de n’être pas une jolie femme et un enfant gâté. Allons, ma chère Emma, soyons amis et n’en parlons plus. Dites à votre tante, petite Emma, qu’elle doit vous donner un meilleur exemple que de renouveller d’anciens griefs, et que si alors elle n’avait pas tort, elle l’a maintenant. »

« C’est très-vrai, je l’avoue, s’écria-t-elle ; petite Emma, deviens meilleure que ta lante, sois infiniment plus instruite, et ne t’en fais pas tant accroire. Maintenant M. Knightley, un mot ou deux de plus, et j’ai fini. Quant à l’in-