Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/243

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« Oui certainement, dit M. Woodhouse, oui, j’avoue que madame Weston, cette pauvre madame Weston, vient nous voir assez souvent ; mais, et puis, elle est toujours obligée de s’en retourner. »

« Ce serait bien dur pour M. Weston, papa, si elle ne s’en retournait pas. Vous oubliez tout à fait ce pauvre M. Weston. »

« Je crois, à la vérité, dit M. Jean Knightley plaisamment, que M. Weston a quelques petites prétentions. Vous et moi, Emma, pouvons risquer de prendre le parti du pauvre mari. Moi comme mari, et vous, n’étant pas épouse, les prétentions du mari doivent nous frapper également tous deux. Quant à Isabelle, elle est mariée depuis assez long-temps, pour qu’elle voye la convenance de mettre de