Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/242

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Si vous continuez, cher papa, sur ce ton mélancolique, vous allez donner à Isabelle une fausse idée de nous tous. Tout le monde sait que nous regrettons beaucoup mademoiselle Taylor, et doit aussi être assuré que monsieur et madame Weston font tout ce qu’ils peuvent pour rendre cette perte supportable. Voilà l’exacte vérité. »

« Cela devait arriver ainsi, dit M. Jean Knightley, c’est à quoi je m’attendais, d’après vos lettres. Son désir de témoigner son attachement n’était pas douteux, et quant à lui, n’ayant rien à faire, l’attrait qu’il a pour la société rendait la chose très facile. Je vous ai toujours dit, ma chère, (s’adressant à son épouse), que le changement arrivé à Hartfield n’était pas si terrible que vous vous l’imaginiez ; maintenant que vous entendez le récit d’Emma, je me flatte que vous serez satisfaite. »