Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/145

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


riette, soyez bien sûre que votre portrait n’ira dans Bond-Street qu’au moment où M. Elton montera à cheval pour s’en revenir. Ce soir, il lui tiendra compagnie ; il fera son bonheur, sa consolation. Il lui servira à faire part de ses desseins à sa famille ; il vous introduira au milieu de ses proches, et leur procurera ces sensations si naturelles et si agréables, la curiosité et une possession anticipée. Combien leur imagination travaille ! Qu’ils sont animés, joyeux, vifs ! Henriette sourit, et son sourire devint plus marqué. »


―――――