Ouvrir le menu principal

Page:Austen - La Nouvelle Emma T1 et 2.djvu/100

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de mauvais conseils, ni commettre de fautes essentielles ; si Emma se trompe une fois, elle a en revanche raison cent fois. »

« Fort bien ! Je ne veux pas vous tourmenter plus long-temps. Emma est un ange, et je conserverai ma mauvaise humeur jusqu’à ce que Noël amène Jean et Isabelle. Jean a pour Emma une affection raisonnable, par conséquent éclairée, et Isabelle pense toujours comme lui, excepté lorsqu’il n’est pas assez effrayé sur le compte de ses enfans ; je suis certain qu’ils seront de mon opinion. »

« Je sais que vous l’aimez réellement trop pour être injustes, ou même désobligeans envers elle ; mais je vous prie de m’excuser, M. Knightley, si je prends la liberté (je me considère encore à présent en possession du privilège de parler qu’aurait eu la mère d’Emma,) de