Ouvrir le menu principal

Page:Augier - Théatre complet, tome 5, 1890.djvu/298

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


respect filial sur les égarements du patriarche… et remettons ce document où nous l’avons trouvé.


Annette.

Pour qu’un domestique le trouve à son tour, n’est-ce pas ?


Lucien.

C’est juste… je ne peux pourtant pas le mettre dans la main de papa, au beau milieu de la harangue qu’il me prépare. Un fils dénaturé n’y manquerait pas ; mais moi, bon Japhet à Noé. Et alors si je ne peux ni lui rendre cette lettre, ni la laisser traîner, qu’en faire ?


Annette.

Brûle-la.


Lucien.

Et si papa y tient ? Je ne veux pas non plus lui dépareiller sa collection. Non ! je trouverai moyen de la couler dans sa poche par une pieuse prestidigitation.


Annette.

Et il dit que le respect s’en va !


Lucien.

L’ingrat ! Le voici !… défends-moi.



Scène III

Les Mêmes, TENANCIER, en redingote.



Tenancier.

Bonjour, Annette. Je ne te savais pas là. Tu n’es pas